Visiteurs: 42821
Aujourd'hui: 25
Nous joindre
Retrouvez-nous sur Facebook
دورة 3 جويلية 2017

Discussion

la maitrise: Veuillez lire dans tes messages privées.

maitriseweb: La Maîtrise vous souhaites la bienvenue


Rafraichir

Archives
Petites annonces
0 annonce(s) depuis le 16/01/18 à 17h09
Toutes les petites annonces
Nos 6 engagements
Image aléatoire
Galerie
Question aléatoire
Recherche
Définition aléatoire

Photoshop est un logiciel de retouche, de traitement et de dessin assisté par ordinateur édité par Adobe. Il est principalement utilisé pour le traite...
En ligne
21 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur en ligne.


21 en ligne
Total : 21
 
SUPPORT PRATIQUE
 



CHAPITRE 1 : INTRODUCTION A LA MAINTENANCE


Selon la définition de l'AFNOR, la maintenance vise à maintenir ou à rétablir un bien dans un état spécifié afin que celui-ci soit en mesure d'assurer un service déterminé.
La maintenance regroupe ainsi les actions de dépannage et de réparation, de réglage, de révision, de contrôle et de vérification des équipements matériels (machines, véhicules, objets manufacturés, etc.) ou même immatériels (logiciels).
La technique de maintenance sur site permet l’acquisition de connaissances très complexes d’un environnement informatique en vu de développer l’autonomie nécessaire au futur technicien pour bien évoluer dans un contexte industriel et bureautique.
Un service de maintenance peut également être amené à participer à des études d'amélioration du processus industriel, et doit, comme d'autres services de l'entreprise, prendre en considération de nombreuses contraintes comme la qualité, la sécurité, l'environnement.


1-LES DIFFÉRENTS TYPES DE MAINTENANCE


Il existe 2 façons complémentaires d'organiser les actions de maintenance :
 La maintenance corrective
 La maintenance préventive

1-1/ LA MAINTENANCE CORRECTIVE


Elle consiste à intervenir sur un équipement une fois que celui-ci est défaillant. Elle se subdivise en :


  • Maintenance palliative : dépannage (donc provisoire) de l'équipement, permettant à celui-ci d'assurer tout ou partie d'une fonction requise ; elle doit toutefois être suivie d'une action curative dans les plus brefs délais.

  • Maintenance curative : réparation (donc durable) consistant en une remise en l'état initial.



1-2/ LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE


Elle consiste à intervenir sur un équipement avant que celui-ci ne soit défaillant, afin de tenter de prévenir la panne. On interviendra de manière préventive soit pour des raisons de sûreté de fonctionnement (les conséquences d'une défaillance sont inacceptables), soit pour des raisons économiques (cela revient moins cher) ou parfois pratiques (l'équipement n'est disponible pour la maintenance qu'à certains moments précis). La maintenance préventive se subdivise à son tour en :



  • Maintenance systématique : désigne des opérations effectuées systématiquement, soit selon un calendrier (à périodicité temporelle fixe), soit selon une périodicité d'usage (heures de fonctionnement, nombre d'unités produites, nombre de mouvements effectués, etc.) ; o Maintenance conditionnelle : réalisée à la suite de relevés, de mesures, de contrôles révélateurs de l'état de dégradation de l'équipement.

  • Maintenance prévisionnelle : réalisée à la suite d'une analyse de l'évolution de l'état de dégradation de l'équipement.
    Par ailleurs, il existe des logiciels de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO), spécialement conçus pour assister les services de maintenance dans leurs activités.



2-TYPOLOGIE DE LA MAINTENANCE DES LOGICIELS


En informatique logicielle, on parle assez régulièrement de 3 types de maintenance :

  • la maintenance corrective : elle consiste à corriger les défauts de fonctionnement ou les non-conformités d'un logiciel,

  • lla maintenance évolutive : elle consiste à faire évoluer l'application en l'enrichissant de fonctions ou de modules supplémentaires, ou en remplaçant une fonction existante par une autre, voire en proposant une approche différente.

  • la maintenance adaptative : sans changer la fonctionnalité du logiciel, elle consiste à adapter l'application afin que celle-ci continue de fonctionner sur des versions plus récentes des logiciels de base, voire à faire migrer l'application sur de nouveaux logiciels de base (un logiciel de base étant un logiciel requis pour l'exécution d'une application; exemples : système d'exploitation, système de gestion de base de données


3- EXEMPLE D’ENTRETIEN PRÉVENTIF : L'ALIMENTATION



La maintenance préventive au niveau d’un boitier se résume à prendre des préventions suivantes :
  • Ne jamais éteindre un ordinateur et le rallumer immédiatement, un délai de 10 seconds est nécessaire au moins entre ces deux opérations. Un redémarrage trop rapide peut provoquer des erreurs de fonctionnement des circuits de réinitialisation (rebootage, réamorçage, relance, redémarrage)
  • Assurer une bonne ventilation, ne pas obstruer les fentes de ventilation.
  • Prévoir un UPS (Uninterruptible Power Supply) ou onduleur entre le récepteur et l’ordinateur.


4- LES ETAPES ESSENTIELLES DANS LE CAS D'UNE MAINTENANCE CURATIVE


Il faut localiser la panne par voie d’élimination successive des causes possibles : c’est le processus d’élimination.
En effet la manier e la plus rapide de tester les composants est la substitution avec leurs équivalents en bon état. Si le PC fonctionne correctement avec la partie substituée alors la partie défectueuse est découverte.

Les étapes à suivre sont les suivantes :
 Analyser les symptômes et les messages d’erreurs observées : c’est la phase d’analyse.
 Souvent utiliser si nécessaire des logiciels ou utilitaires de diagnostic pour obtenir un diagnostic plus précis : c’est la phase d’aide au diagnostic.
 Localiser la panne dans une région déterminée du système : c’est la phase de contrôle de panne.
 Identifier et confirmer l’élément défaillant pour remplacer avec un autre élément en bon état : c’est la phase de réparation.
 Passer au dépannage de l’élément défaillant s’il y a lieu.

5- LES OUTILS D'AIDE A LA MAINTENANCE


5-1/ OUTILS MATÉRIELS


On regroupe sous cette appellation les éléments suivants :
jeu de tournevis, jeu de pince, souffleur, Un bracelet antistatique, kit de nettoyeur de lecteur de disquette et kit de nettoyeur le lecteur cd, fer à souder, De l’étain, pompe à dessouder, multimètre digital ou analogique.

5-2/ OUTILS LOGICIELS


Ce sont des utilitaires de diagnostic ou dépannage, il s’agit de petits programmes de test contenu dans certains systèmes d’exploitation livrés sur le marché.
Il peut permettre de tester, de réparer ou d’optimiser le pc. Un technicien doit avoir les utilitaires suivants ;
Antivirus, programmes de détection et de réparation des secteurs de mémoires de masse, disquette de démarrage pour les principaux systèmes d’exploitation, cd d’installation des systèmes d’exploitation

Chapitre 2 : ASSEMBLER/DÉSASSEMBLER UN PC SOI-MÊME


1-INTRODUCTION


Mais pourquoi vouloir monter son PC soi même ?
Pour les passionnés que nous sommes, il y a plusieurs explications :
• C’est tout d’abord l’assurance de choisir chaque composant le plus en rapport avec ses besoins et sa philosophie.
• C’est mieux comprendre son architecture, son fonctionnement et appréhender d’une certaine manière plus facilement une panne.
• C’est la possibilité de l’optimiser (nuisances sonores, dégagement de chaleur).
• C’est un moyen de le personnaliser, de le rendre moins terne et invisible aux yeux de nos amis.
Assembler un PC : Économiser de l'argent
Assembler un PC permet de le choisir composant par composant et de l'adapter ainsi à vos besoins de façon idéale. C’est une solution qui peut être très économique puisque vous économisez la main-d’œuvre et que votre budget est totalement maîtrisé. Quand vous aurez acheté les composants qu'il vous faut, comptez environ 1 heure de travail.

Les outils indispensables.
Avant de commencer, il faut préparer un espace de travail assez large et dégagé. Un éclairage correct est plus que recommandé. Avant d’entreprendre le moindre montage, il faut se munir d’outils adéquats. Nul besoin de perceuse, scie ou marteau, un simple tournevis cruciforme accompagné de son homologue plat sont le minimum. Dans l’esprit de monter son PC proprement, il faut rajouter un cutter, du ruban adhésif, une petite pince coupante et quelques colliers de serrage. Choisissez des couleurs en harmonie avec votre
configuration pour améliorer le résultat.

Nous voila équipés et il n’y plus qu’à … maintenant

2-PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTS COMPOSANTS DU PC


Un PC est constitué d’un certain nombre de composants assemblés dans un boitier auquel sont reliés des accessoires appelés « périphériques ». Il existe de nombreux modèles de PC qui différent par leur formes, leurs tailles, leurs capacités, leurs vitesses, le nombre de périphériques ou leurs prix. Tous disposent cependant de mêmes éléments de base qui permettent de remplir
les fonctions fondamentales d’un ordinateur.
Voici les composants qu’il faut pour assembler un PC moderne :
Carte mere,Processeur,Mémoire(ram),Boitier(chassis),Alimentation,Disque dur, Lecteurs de disquettes, lecteur de CDROM,CD-R,DVDROM, clavier, souris ,carte vidéo, moniteur(écran),carte son, haut parleurs.



 
Cette page a été vue 5857 fois